logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/02/2007

les légumes

Oui Christian, les jardins en ce temps la étaient plutôt légumes et il n'y avait pas beaucoup de place pour les fleurs, quoi que maman aime avoir son petit parterre.
On avait de tout, pomme de terre, carotte, petit pois, haricots, vert, navet, salade, choux, et sans oublier, le topinambour, et les rutabagas.
Mon père avait aussi, mais fallait le cacher car c’était interdit d’en avoir, un pied de tabac, les feuilles étaient récoltées, séchées dans le grenier et coupées en fine lamelle avec un soin tout particulier.
Le champ que nous avons, ont y mettait du blé, quand arrivait le moment de récolter le blé ont le battait à la main et au grand vent ont le faisait sauter dans de grand couvercle pour séparer le blé de son écorce.
Ensuite il fallait le moudre dans des moulins a café, cette farine brut nous servait à faire du pain (bis) et des gâteaux.
Il y avait aussi le ramassage des doryphores sur les pommes de terre, ses bestioles très nuisible pour la pomme de terre, il n'y avait aucun insecticide et le seul moyen était de ramasser sur les feuilles ses bestioles que l’on brûlait par la suite.
Notre famille était grande et vraiment l’apport du jardin était très appréciable.
Pas d’engrais non plus, il y avait le fumier du poulailler, et pas de fosse septique, les W.C. était vider sur le jardin, dans de profonde rigole, en période d’hiver ……et oui !!

14:13 Publié dans JARDIN | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

C'est sympa de pouvoir manger ses légumes. Quant au tabac, je crois que pas mal de français se cultivaient leurs grandes feuilles....
Mais je préfère tes fleurs, elles sont superbes...
Amitiés

Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 28/02/2007

du côté de chez nous (c'était la vallée de la meuse et les fonderies), chacun avait aussi son jardin et quand en 1936 mon grand père est venu dans le Loiret (il a été surpris de voir des culs de bouteilles cassée sur les murs et des judas aux portes).il a vécu comme dans l'est.
Naturellement il avait un jardin autour de sa maison et il en entretenait 3 autres, le jardin aux cerises, le jardin aux pèches et le grand jardin( après sa journée à la fonderie et le trajet à vélo 4 fois par jour.)Il cultivait tout ce qui se mange et il avait une dizaine de clapiers§ Tous ces gens étaient courageux par nécéssité et par goût, quand j'étais petite et que je demandais ceci ou celà on me disait qu'on était pas riche et qu'on ne pouvait pas me l'acheter! Maintenant je sais que j'étais d'une famille TRES RICHE! je ne sais pas si la génération de maintenant à qui tout tombe tout cuit dans la bouche est aussi riche que nous autres, qui avons été éduqués et aimés.

Écrit par : josette | 28/02/2007

Oh le ramassage des doryphores sur les pommes de terre, j'ai connu cela une seule fois à Rouvres, dans le jardin de nos voisins...je les ai mis dans une boite d'allumette et je les ai lâchés le lendemain dans la salle de cours...espérant interrompre ce cours d'enseignement ménager qui me soulait...hélas l'enseignante a cru que ça venait des arbres et a fait fermer les fenêtres et le cours sur les vitamines et les minéraux a repris de plus belle....

Écrit par : Anne-Marie | 28/02/2007

moi aussi avec Pépé j'ai ramassé les doryphores, mais avec lui ces sales bestioles s'appelaient des boches et on les mettait dans un bocal avec de la javel, je devais avoir 4 ou 5 ans, imagine-t-on aujourd'hui de faire pareil avec un enfant ?

Écrit par : Biche | 28/02/2007

Bonsoir,

Biche vient de me rappeler tout à coup le nom que l'on donnait aux doryphores: les boches. Les larves rouges, les insectes avec les elytres, et les oeufs cachés. J'ai participé à la récolte, mais je ne me souviens plus à quel âge. 8 à 10 ans ?
Mais un jardin, j'en ai eu un jusqu'en 1995. Et il nous a bien aidé à nourrir la nichée, avec d'excellents légumes et fruits. Par contre, l'engrais humain, ce n'était plus l'époque, ni le lieu, en région parisienne.

Je vois que ce travail nous a entretenus en forme !!

Bonne soirée

Christian

Écrit par : christian | 28/02/2007

heraime continue de ramasser les doryphores à la main,il évite de sulfater,bon d'accord c'est du boulot,bientot en retraite ça m'occupera.salut calaisien.

Écrit par : heraime | 01/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique