logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/03/2007

La lampe du mineur

Oui c’est un peu ce que je vais raconter, la lampe du mineur ou lampe a benzine
Suite a la catastrophe, tout ce qui pouvait nuire à la sécurité devra être supprimés, et en particulier tout ce qui pourra enflammer le grisou.
Avant la catastrophe, le mineur travaillais encore a la flamme nue, seul moyen de s’éclairer.
On allait tout mettre en œuvre pour que le mineur puisse s’éclairer, mais avec une lampe complètement sécurisée.
On ne pourra l’ouvrir sans l’aide d’un électro-aimant, disponible qu’a la lampisterie, seul endroit ou a chaque descente la lampe sera vérifiée.
Le plein de benzine sera fait, les joints seront vérifiés, le verre ne montrera aucune fissure.et les deux tamis en parfait état.
A chaque descente, un ouvrier mineur contrôlera si la lampe est bien verrouillée si le verre est en bon état et si les deux tamis sont présents.
Le réservoir, avec son allume mèche, qui sera supprimé par la suite, en effet si la lampe venait à s’éteindre, il fallais que le mineur parte, si la flamme s’est éteinte s’est qu’il y avait danger, et en aucun cas donner l’envie a l’ouvrier de rallumer sa lampe.
Il y avait des raisons a laquelle la lampe pouvait s’éteindre, par le manque d’air ou la présence de grisou ou par choc.
Un mineur expérimenté pouvait dire la teneur en grisou, par seulement le comportement de la flamme.
Il y avait à des endroits des porteurs de feu, ils avaient en permanence une caisse de trois lampes de rechange.
La lampe allait rester l’ami du mineur et pendant toute la période de l’exploitation du charbon elle demeurera présente.
Maintenant c’est un objet d’art, la seule lampe tout en cuivre était celle du géomètre, en effet la présence de tout objet métallique autour de lui pouvait nuire à la mesure de ses instruments.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
medium_DSCF2833.jpgLe réservoir,avec son allume mèche
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
medium_DSCF2835.jpg----------------------- le protege verre
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
medium_DSCF2836_edited.2.jpgLe verre baccarat tres épais avec ses deux joints en amiante
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
medium_DSCF2837.jpgles deux tamis , la présence de ses deux tamis (fin grillage) qui empèchera la flamme de passer au travers.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
medium_DSCF2838_edited.jpgle chapeau qui vient couronner le tout avec son crochet qui servira a accrocher la lampe a la ceinture .
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
medium_DSCF2839.jpget l'ensemble démonté

14:22 Publié dans la mine | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

C'est très bien de raconter son expérience professionnelle a des jeunes surtout qu'il faut qu'ils gardent la mémoire de ce qui a disparu. Au mois de mai je vais aller à Cambrai visiter le musée de la mine.
Votre blog est très intéressant et enrichissant.
Cordialement
Martine

Écrit par : maminette | 02/03/2007

bonsoir Marcel ...
je connais ces lampes ...
et maintenant ce sont des objets de décoration ...
tu as raison les lampes se géométre en cuivre jaune sont des objets d'art
bonne soirée

Écrit par : bernard | 02/03/2007

Contente de cette "leçon d'histoire de la mine". C'est intéressant. Ce qui me frappe le plus dans l'esprit de la mine, c'est une solidarité vicérales que d'autres ont déjà valorisée dans des temps reculés : un pour tous et tous pour un. Pour les vérificateurs de lampes, pas question d'avoir la tête ailleurs....il y allait de la survie de l'équipe.
Merci Marcel, continue de nous transmettre tes expériences pour notre plus grand plaisir.
Bonne soirée.

Écrit par : Anne-Marie | 02/03/2007

je capte ta note, si tu m'y autorises, c'est un témoignage fort,Bonne soirée à toi, Framboisine

Écrit par : framboisine | 02/03/2007

Les commentaires sont fermés.